Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2016

Sergent York (Sergeant York)

Sergent York,Sergeant York,engagement,première guerre mondiale,états-unis,deuxième guerre mondiale,film de propagande,howard hawks,1941Réalisation: Howard Hawks

Année de sortie: 1941

Pays: États-Unis

Durée: 2 h 14

En 1916, Alvin York survient modestement aux besoins de sa famille, ne possédant qu'un petit lopin de terre rocailleux dans un coin reculé du Tennessee (États-Unis). Buveur et bagarreur et homme de mauvaise réputation, il n'est cependant pas un mauvais bougre, du moins aux yeux de sa mère et du pasteur, deux figures qu'il respecte et qu'il écoute et qui trouvent que la pratique religieuse pourrait l'aider.

Tombant amoureux d'une jeune fille et désirant l'épouser, il décide d'acheter une terre fertile en plaine et obtient du propriétaire un délai pour le paiement. Jour et nuit, il travaille dur pour réunir la somme convenue mais est trahi. En chemin pour aller se venger, la foudre frappe son fusil. Y voyant une intervention divine, il développe une fervente foi religieuse.

En 1917, lorsque son pays entre en guerre, York est mobilisé mais se déclare objecteur de conscience, trouvant que la guerre est contraire aux principes bibliques. En caserne, il est rapidement identifié par les officiers comme étant celui qui refuse de combattre mais bientôt aussi repéré pour ses qualités de tireur hors-pair. Ils lui remettent alors un livre sur l'histoire des États-Unis afin de le convaincre de la compatibilité entre la foi chrétienne et le fait de tuer des ennemis. C'est le cœur léger que York rejoindra les tranchées de France où il deviendra un héros.

Adaptation du journal d'Alvin Cullum York, ce film mobilise le public américain en faveur de l'entrée en guerre des États-Unis contre le Troisième Reich en l'incitant par ailleurs à croire que celle-ci sera facile à gagner puisque, selon le film, un Américain averti comme York vaudrait au combat plus de cent Allemands.

 

La bande-annonce (VO):

10/01/2016

Pane e libertà: Giuseppe di Vittorio

Pane e libertà, Alberto NegrinRéalisation: Alberto Negrin

Année de sortie: 2009

Pays: Italie

Durée: 2x 1 h 40

Ce téléfilm en deux parties retrace la vie et le combat de Giuseppe di Vittorio (1892-1957), fils d'un ouvrier agricole de Cerignola (Pouilles, Italie) qui finira à la tête du syndicat CGIL (Confederazione Generale Italiana del Lavoro) en ayant entre autres pris part aux luttes rurales du début du XXe siècle en Italie, au Biennio rosso, combattu le fascisme ou encore fait la Guerre d'Espagne.

 

Première partie (VO):

 

Deuxième partie (VO):

03/01/2016

14-18: refuser la guerre

14-18,refuser la guerre,jean jaurès,section française de l’internationale ouvrière (sfio),confédération générale du travail (cgt),la vie ouvrière,pierre monatte,alfred rosmer,alphonse merrheim,albert bourderon,marcel martinet,rosa luxemburg,karl liebknecht,romain rolland,léon werth,louis barthes,alain,gabriel chevallier,jean giono,ernst toller,no-conscription fellowship (ncf),bertrand russell,siegfried sassoon,internationalisme,pacifisme,première guerre mondiale,union sacrée,antimilitarisme,engagement,fraternisation de soldats,conférence de zimmerwald,grève,grève générale,mutineries de 1917,répression,massacre,révolution russe,révolution allemande,mutineries de kiel,documentaire,georgette cuvelier,2013Réalisation: Georgette Cuvelier

Année de sortie: 2013

Pays: France

Durée: 55 minutes

Avec pour fond des films et des photographies d'époque et à l'aide entre autres d'extraits de journaux et de carnets de guerre de combattants, ce documentaire fait état des diverses oppositions à la Grande guerre au fur et à mesure de son déroulement. Sont notamment passées en revue des prises de position pacifistes, les conférences des internationalistes, des fraternisations de soldats, des mutineries, des grèves de l'arrière, la révolution russe ou encore la révolution allemande.