Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2016

Moi, Daniel Blake (I, Daniel Blake)

Moi Daniel Blake, I Daniel Blake,chômage,précarité et pauvreté,débrouille,solidarité,royaume-uni,ken loach,2016Réalisation: Ken Loach

Année de sortie: 2016

Pays: Royaume-Uni

Durée: 1 h 40

Depuis qu’il s’est remis de sa crise cardiaque, Daniel Blake, menuisier britannique de 59 ans, n’est plus apte à l’emploi selon les rapports de plusieurs médecins. Comme l’entreprise privée sous-traitante de l’assurance invalidité considère qu’il n’a pas droit à une rente, Blake est bien forcé d’aller s’inscrire au chômage. Il y connaîtra les rigueurs de l’administration en même temps que Katie, arrivée récemment à Newcastle avec ses deux enfants ...

 

La bande-annonce (VOstFR) :

 

Le discours de Ken Loach au Festival de Cannes de 2016:

 

Voici la conférence de presse au Festival de Cannes de 2016 réunissant le réalisateur, le scénariste, la productrice et les deux protagonistes du film. Répondant aux questions des journalistes, ils parlent notamment des conditions de tournage, de la question de fond qui a motivé la création du film ou encore de l'actualité du moment:

21/10/2016

Les révoltés d'Alvarado (Redes)

Les révoltés d'Alvarado,Redes,pêche artisanale,chômage,précarité et pauvreté,grève,mexique,emilio gómez muriel,fred zinnemann,1936Réalisation: Emilio Gómez Muriel, Fred Zinnemann

Année de sortie: 1936

Pays: Mexique

Durée: 58 minutes

Miro, un pêcheur mexicain pauvre, a un enfant gravement malade et n’a pas les moyens de le faire soigner. Le poisson manque et Miro ne parvient même pas à trouver un quelconque revenu de substitution au village. Faute de soins, son fils meurt.

Lorsque le poisson revient en abondance, les pêcheurs sont mal payés. Ils entament alors une grève …

 

Dans ce film, des pêcheurs locaux jouent leur propre rôle.

 

Le film en VO sous-titrée anglais:

13/10/2016

Native land

native land,syndicalisme,antiracisme,antifascisme,états-unis,leo hurwitz,paul strand,1942Réalisation: Leo Hurwitz, Paul Strand

Année de sortie: 1942

Pays: États-Unis

Durée: 1 h 40

Ce film relate une histoire des États-Unis d’Amérique, de l’arrivée du Mayflower à la fin des années 1930, qui exalte le combat syndical et qui plus généralement glorifie la figure du travailleur. Celui-ci est présenté comme incarnant l’esprit des premiers pionniers et est considéré comme le bâtisseur du pays, de la prospérité nationale et du progrès. Une fois organisé collectivement, il est ainsi à même de réaliser et perfectionner les idéaux formulés jadis par les Pères fondateurs dans la déclaration d’indépendance.

Mêlant des images documentaires à un jeu d’acteurs, ce film met en garde les Américains ordinaires – les honnêtes citoyens, les sans pouvoir – pour qu’ils ne se reposent pas sur leurs lauriers en considérant leurs libertés comme définitivement acquises mais pour qu’ils luttent au contraire en permanence contre les forces extérieures autant qu’intérieures (le fascisme) qui œuvrent dans l’ombre pour les leur ôter.

 

Le film en VO: